La première page de Google : le graal du référencement

Un site perdu aux fins fonds d’Internet n’aura pas le même trafic , ni le même nombre de clients, qu’un site qui arrive sur la première page de Google. En effet les internautes vont rarement au delà de la première page de résultats, et formulent une requête plus précise si la proposition de sites n’est pas assez pertinente.

Arriver en première page de Google :  choisir entre le référencement naturel et référencement payant

2 solutions existent pour être sur la première page de Google : une payante et une « gratuite ». La solution payante s’appelle Adwords ou SEM (Search Engine Marketing) ou encore SEA (Search Engine Advertising) : il suffit d’avoir un compte gmail pour ouvrir un compte Adwords et pouvoir investir dans des mots clefs en créant des annonces texte. Ces annonces sont situées en haut et sur le coté droit des résultats de recherche. Les prix varient en fonctions des secteurs et de la concurrence, mais vous ne payez que si quelqu’un clique sur l’annonce.

Le référencement payant est utile pour se positionner rapidement en première page. Le référencement gratuit ou encore le SEO (définition SEO) demande par contre de la patience et du travail (créer du contenu pour des mots clés et faire des liens) et il est au centre des préoccupations de ce site.

Exemple de première page de Google pour la requête « première page de Google »

Première page Google, référencement payant et naturel
Référencement Naturel et référencement payant sur la première page de Google

L’impact de Google sur la pratique du référencement

La pratique du référencement ou SEO est arrivé dans les années 90, en même temps que les premiers moteurs de recherche. A l’époque, le référencement se limitait à envoyer des pages aux moteurs de recherche (Lycos, Excite, Altavista, Hotbot etc) afin qu’ils les « indexent » sur leur serveurs, et consistait aussi à inclure une liste de mots clefs dans les balises méta sur chaque page, et à répéter ces mots clefs dans le contenu.

Dès l’arrivée de Google début 2000, et de l’algorithme PageRank, les règles changent : c’est le hors site qui prime. Un site sera considéré comme important s’il reçoit des liens venant d’autres sites, eux même importants. Les balises méta perdent complètement de leur utilité, ainsi que l’ultra répétition de mots clefs « keyword stuffing ». Les autres moteurs sont devenus obsolètes et Google gagne rapidement des parts de marchés, jusqu’à représenter plus de 90% du marché dans la plupart des pays.

L’algorithme s’est affiné au cours des années à travers des mises à jour type Panda ou encore Penguin en 2012. Il était possible il y a quelques années d’utiliser les faiblesses du système pour arriver en tête à moindre effort, mais plus aujourd’hui. De plus Google veille aux abus et donne des pénalités aux contrevenants, mieux vaut suivre les conseils d’un consultant SEO !


Section SEO  :

Objectif de la page : se positionner pour les débutants en référencement, peu familiers avec les termes techniques. Des volumes assez faible (10 visites par mois), mais ciblés en terme d’expression des besoins.

Pour cette page, le meilleur mot clé en volume était « référencement premiere page google », mais le niveau de concurrence étant très élevé, c’est le mot clef « première page de google » qui a été sélectionné.

Mot clé Requêtes mensuelles Concurrence
referencement premiere page google 20 0,95
premiere page de google 10 0,2
etre en premiere page google 10 0,35