Exemples de stratégie digitale

consultant seo paris elodie gythiel

Voici quelques exemples de stratégie digitale que vous pouvez mettre en pratique, que vous soyez 100% en ligne, multi-canal ou complètement hors internet … L’important est de trouver la stratégie digitale qui vous convient.

N’hésitez pas à me contacter pour y réfléchir : la bonne stratégie digitale pour votre activité dépendra de vos valeurs, de vos produits ou services, mais aussi de vos ressources!

Pure player : 100% sur Internet

Un pure player (100% de son activité sur Internet) ne devra pas lésiner sur les actions marketing en ligne pour s’assurer de son succès: personne ne passe devant sa boutique!

On retrouve les pure players dans le monde de l’info par exemple, des sites internet comme Rue89, Mediapart, et Arrêt sur image  qui ont profité d’Internet pour se faire connaitre et pour prospérer, alors que la presse traditionnelle a eu du mal à s’adapter, à renouveler son modèle économique et à profiter des bénéfices de la croissance d’Internet.

Un site avec de gros moyens pourra orchestrer une campagne de lancement à plusieurs millions d’euros sur tous les leviers : display, adwords, RP, SEO, social media, distributeurs… alors qu’un site avec moins de moyen devra sélectionner les leviers les plus efficaces selon ses objectifs, après les avoir testé.

Les pure players sont par définition plus libre d’innover et de s’investir sur internet, et ils prennent souvent des parts de marchés aux entreprises traditionnelles du secteur, en investissant leur espace parfois délaissé, ou en ayant accès grâce à ce media à des niches inexploitées jusqu’a présent.

Quelles ont été les stratégies digitales de ces nouveaux médias sur Internet?

  • Réseaux sociaux,
  • Google News,
  • User Generated Content (création de pages par les utilisateurs),
  • Référencement…

Pour une nouvelle marque qui souhaite se développer sur le web :

  • Réseaux sociaux BtoC (page fan Facebook, Instagram, Pinterest),
  • RP
  • Display et Remarketing
  • Référencement…

Les pure players se retrouvent aussi dans le secteur des comparateurs en ligne, comme par exemple dans le secteur de l’aérien et le tourisme les comparateurs de vol, secteur qui avaient fait l’objet d’un article précédent, notamment à propos de la  stratégie SEO de Liligo.

Click and Mortar

Les entreprises qui se sont développées depuis des dizaines d’années hors ligne ont parfois eu du mal à se positionner sur le web. Risque de canibalisation? Peur « d’abimer » leur réputation, de devenir vulnérable aux critiques? Malheureusement la nature a horreur du vide et ces sociétés on du s’y mettre, sous peine de se faire prendre la place…

En réalité, la plupart du temps, comme en retail par exemple, les sites Internet ne sont pas des obstacles au développement, ils permettent au contraire d’élargir la zone de chalandise et de vendre plus ! Ils permettent aussi de tester des produits, de recevoir les retours des clients en temps record, sans passer par de couteuses sociétés de test….

Certains outils de marketing en ligne ou sur smartphone sont d’ailleurs très utiles pour envoyer les clients dans les boutiques : marketing local, notification en push à proximité des boutiques… Tout une complémentarité à exploiter.

Idées d’adaptation de la stratégie digitale pour une entreprise en Brick and Mortar:

  • SEO : sélectionner des mots clés  autres que ceux d’implantation des boutiques (par exemple « en ligne » au lieu de  « Paris » : ciblage sémantique
  • Adwords : exclure les zones boutiques des campagnes : ciblage géographique
  • Maximiser l’utilisation de Google my Business pour envoyer du trafic en boutique : ciblage local

La stratégie digitale des opérateurs de bus a fait l’objet d’un précédent article, bonne exemple d’industrie ancienne qui trouve un second souffle grâce à la libéralisation et aux réservations sur internet.

Start up, professions libérales et indépendants : une stratégie digitale pour pérenniser votre implantation?

Internet peut aussi représenter une réelle opportunité pour des professions réglementées qui n’ont pas le droit de faire de la publicité : bien référencer son site ce n’est pas exactement de la publicité, c’est juste être trouvable sur internet. Avocats, Architectes, votre bonheur se trouve peut être dans le SEO!

Dans le BtoB en général, on entend souvent « dans mon business ça marche pas comme ça, c’est des contacts dans le réseau, c’est par bouche à oreille… » « Pas besoin de référencer mon site, c’est un site vitrine, je trouve des clients autrement »…

Internet a  révolutionné des pans économiques entiers, les comportements évoluent, autant être préparé: le bouche à oreille maintenant c’est les réseaux sociaux !

Car pour ces indépendants, Internet peut être une vraie source de clients. Au niveau de la stratégie digitale, il est possible par exemple de:

  • Créer et référencer un site autour de vos spécialités et de vos zones géographiques pour être visible auprès de clients potentiels,
  • Animer des pages Facebook (ce que font déjà les bars et restaurants), activer Twitter ou Linked In (pour le BtoB),
  • Collecter des emails pour envoyer des newsletter lors d’événements spéciaux…

50 000 personnes par mois tapent sur Google  les mots  » dentiste », « notaire », ou « psychologue ». Des requêtes sur des professions dont nous avons normalement le contact ou pourrions le trouver en demandant à nos proches. Mais parfois, il y a des urgences, ou parfois juste une envie de changer… Le référencement naturel reste le meilleur outil dans le long terme.

Les start up de livraison de repas à vélo profitent d’ailleurs complètement d’internet pour se développer!

Cela concerne aussi les professions comme les coachs, les comptables, les graphistes, les cavistes…. Les lieux de travail évoluent grace à Internet, les moyens de trouver des clients aussi ! Ou est-ce l’inverse? Parce qu’on peut trouver des clients sur internet, on peut travailler partout?