photo SEO liberalisation bus france

Le marché des longues distances en bus a été ouvert à la concurrence lors de la promulgation de la loi « Macron » du 6 août 2015. De nombreuses sociétés françaises ou étrangères ont commencé depuis à ouvrir des lignes en France, créant de la concurrence à la SNCF et au covoiturage. Etats des lieux de l’impact de l’ouverture à la concurrence et des parts de marché et analyse des mots clés et des liens  !

Les chiffres clés

  • 1,5 millions de passagers transportés
  • 734 paires de villes
  • 5 acteurs principaux
  • Tarif moyen 12 €
  • Villes : Paris, Lille, Lyon, Toulouse
  • 1300 emplois directs

Acteurs principaux :

  • Megabus (GB, filiale de Stagecoach)
  • Flixbus (Allemagne, « Uber » du bus)
  • Ouibus (SNCF, ex-IDbus)
  • Starshipper (groupement de PME françaises)
  • Isilines (filiale d’Eurolines, Transdev/Veolia)

carte réseau autocar bus comparabus En terme de réseau

Les 5 acteurs principaux en terme de villes desservies sont Isilines et Flixbus qui ont chacun 35% des villes desservies, puis 30% des destinations française et étrangères par Alsa et Eurolines, parfois en partenariat, Ouibus et StarShipper ont chacun 10% des villes, et le dernier serait Mégabus avec 8% des paires de ville.

En terme de fréquences et tarifs

En termes de tarif, Megabus a une offre « low cost » très agressive, avec des tarifs à partir de 1 €. Au niveau des fréquences de liaison, Megabus, Ouibus et Flixbus sont au coude à coude. Intéressant de voir que la ligne Paris Lyon est à 15 € pour tous les transporteurs, à part Megabus…

Paris Lille le 12/04/2016 ( infos du 26/03)
Fréquence Tarif le moins cher Tarif le plus cher
Megabus 8 1 € 5 €
Ouibus 13 5 € 9 €
Isilines 4 9 € 9 €
Flixbus 8 9 € 13 €
Paris Lyon le 12/04/2016 ( infos du 26/03)
Fréquence Tarif le moins cher Tarif le plus cher
Megabus 8 1 € 5 €
Ouibus 8 15 € 15 €
Isilines 5 15 € 15 €
Flixbus 13 15 € 54 €

Perspectives de croissance

Avec un taux de remplissage moyen de seulement 32%, le marché est en cours d’ajustement. De nombreuses sociétés se positionnent pour espérer prendre des parts de marché rapidement, et certaines lignes ont une capacité en cours de saturation (Angers, Lille, Lyon).

Mais, le marché devrait subir une phase de concentration , comme vu en Allemagne, ou la libéralisation a eu lieu en janvier 2013 et ou un acteur se détachait nettement au bout de 2 ans, MeinFernBus (une start up qui a fusionné avec Flixbus) avec 67% de parts de marché, et 2,7 M de passagers.

Le gouvernement a confié à l’Arafer la mission d’observation de ce nouveau marché.

« Avant, je prenais des covoiturages, mais ça faisait vite mal aux genoux, on a moins de place. Et puis le bus, c’est encore moins cher. »

Après avoir rapidement analysé le marché des bus en pleine expansion, nous allons regarder de plus près les mots clés de leur référencement naturel. Focus sur la notoriété des différents marques grâce à leurs requêtes mensuelles sur le keyword planner, les mots clés tapés par les internautes dans leur recherche d’infos sur les voyages en bus, et aussi le positionnement de chacune des sociétés dans le ranking en SEO sur ce marché des bus.

Notoriété des différentes compagnies de bus

On peut estimer la notoriété d’une marque en étudiant les requêtes mensuelles sur Google de chacun des noms de marque. Pour le marché des bus, les scores en notoriété sont dominés par Ouibus (246k), et pour les nouveaux entrants, Megabus (110k) semble avoir une longueur d’avance sur Flixbus (90k), alors que Isiline et Starshipper sont un peu distancés.

mots clés marques bus

Exemple de mots clefs tapés par les internautes :  les différentes destinations

Un coup d’oeil sur les mots clés confirme l’attrait des lignes Lille Paris, Lyon Paris et Toulouse Paris. Les provinciaux semblent friands des voyages en bus – ou est ce le reflet d’un pouvoir d’achat inférieur? En tous cas les compagnies de bus auraient intérêt à communiquer auprès de ces bassins de population.

Keyword Avg. Monthly Searches
Bus Lille Paris 2400
Bus Lyon Paris 1900
Bus Toulouse Paris 1900
Bus Paris Lyon 1600
Bus Paris Toulouse 1600
Bus Bordeaux Paris 1600
Bus Paris Lille 1600
Bus Rennes Paris 1300
Bus Nantes Paris 1300
Bus Paris Bordeaux 1300
Bus Paris Nantes 1000

Analyse comparative des mots clés dans le succès du référencement

Au niveau du SEO, Megabus semble être en avance en terme de trafic naturel, mais les mots clés sur lesquels le site se positionne ne sont pas très adaptés au marché français : le site ne se positionne sur aucune ville française, juste sur des expressions génériques comme «  bus Europe » ou alors sur des mots anglais ou des villes étrangères.

comparaison mots clés référencement compagnies de bus

Données SEMrush

Ouibus, qui doit gérer ses différentes marques (IDbus et SNCF), parvient quand même à bien se positionner en SEO, sur des expressions qui peuvent vraiment lui apporter du trafic qualifié. Les perdants sont Isilines, qui doit quand même bénéficier du transfert des requêtes depuis le site Eurolines, et surtout Flixbus, qui n’a que 11 mots clés identifiés par Google et très peu de trafic naturel. Résultat : le combat se fait à grands coups de dépenses Adwords….

Pour l’instant, Ouibus semble être en avance au niveau notoriété et ranking sur les mots clés utiles, mais les concurrents vont peut être s’activer en référencement ou se regrouper pour être plus efficace sur le marché français?

Et vous, que pensez vous de la libéralisation du marché des bus? Avez-vous vu des campagnes de communication pour ces opérateurs (en ligne ou hors ligne) ? Racontez nous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *