Libéralisation du marché des bus en France et stratégie digitale

Le voyage en bus se développe en France depuis la loi Macron d’août 2015. Quels sont les nouveaux acteurs, et quelles sont leurs stratégies digitales?

Le marché des longues distances en bus a été ouvert à la concurrence lors de la promulgation de la loi « Macron » du 6 août 2015. De nombreuses sociétés françaises ou étrangères ont commencé depuis à ouvrir des lignes en France, créant de la concurrence à la SNCF et au covoiturage. Etats des lieux de l’impact de l’ouverture à la concurrence et des parts de marché et analyse des mots clés et des liens  !

Les chiffres clés

  • 1,5 millions de passagers transportés
  • 734 paires de villes
  • 5 acteurs principaux
  • Tarif moyen 12 €
  • Villes : Paris, Lille, Lyon, Toulouse
  • 1300 emplois directs

Acteurs principaux :

  • Megabus (GB, filiale de Stagecoach)
  • Flixbus (Allemagne, « Uber » du bus)
  • Ouibus (SNCF, ex-IDbus)
  • Starshipper (groupement de PME françaises)
  • Isilines (filiale d’Eurolines, Transdev/Veolia)

carte réseau autocar bus comparabus En terme de réseau

Les 5 acteurs principaux en terme de villes desservies sont Isilines et Flixbus qui ont chacun 35% des villes desservies, puis 30% des destinations française et étrangères par Alsa et Eurolines, parfois en partenariat, Ouibus et StarShipper ont chacun 10% des villes, et le dernier serait Mégabus avec 8% des paires de ville.

En terme de fréquences et tarifs

En termes de tarif, Megabus a une offre « low cost » très agressive, avec des tarifs à partir de 1 €. Au niveau des fréquences de liaison, Megabus, Ouibus et Flixbus sont au coude à coude. Intéressant de voir que la ligne Paris Lyon est à 15 € pour tous les transporteurs, à part Megabus…

Paris Lille le 12/04/2016 ( infos du 26/03)
Fréquence Tarif le moins cher Tarif le plus cher
Megabus 8 1 € 5 €
Ouibus 13 5 € 9 €
Isilines 4 9 € 9 €
Flixbus 8 9 € 13 €
Paris Lyon le 12/04/2016 ( infos du 26/03)
Fréquence Tarif le moins cher Tarif le plus cher
Megabus 8 1 € 5 €
Ouibus 8 15 € 15 €
Isilines 5 15 € 15 €
Flixbus 13 15 € 54 €

Perspectives de croissance

Avec un taux de remplissage moyen de seulement 32%, le marché est en cours d’ajustement. De nombreuses sociétés se positionnent pour espérer prendre des parts de marché rapidement, et certaines lignes ont une capacité en cours de saturation (Angers, Lille, Lyon).

Mais, le marché devrait subir une phase de concentration , comme vu en Allemagne, ou la libéralisation a eu lieu en janvier 2013 et ou un acteur se détachait nettement au bout de 2 ans, MeinFernBus (une start up qui a fusionné avec Flixbus) avec 67% de parts de marché, et 2,7 M de passagers.

Le gouvernement a confié à l’Arafer la mission d’observation de ce nouveau marché.

« Avant, je prenais des covoiturages, mais ça faisait vite mal aux genoux, on a moins de place. Et puis le bus, c’est encore moins cher. »

Et vous, que pensez vous de la libéralisation du marché des bus? Avez-vous vu des campagnes de communication pour ces opérateurs (en ligne ou hors ligne) ? Racontez nous!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *